Freination de la myopie chez l’enfant : Edgard vous accompagne

Crédits photo : essilor.fr

Freination de la myopie chez l’enfant : Edgard vous accompagne

La myopie est un trouble visuel caractérisé par une vision de loin floue, dû à un œil dit « trop long » ou « trop puissant ». Elle touche 20% des enfants[1] et progresse plus rapidement entre 7 et 12 ans : l’élongation de l’œil est intimement liée avec la croissance. La myopie est devenue un enjeu de santé publique : on estime qu’en 2050, 50% de la population sera myope. Et si nous ne pouvons pas esquiver la réalité de cette statistique, notre rôle consiste néanmoins à tout mettre en œuvre pour diminuer les myopies de plus en plus importantes, car ce sont ces dernières qui augmentent la probabilité d’occurrence des maladies de l’œil.

 

Nous apportons donc une attention très particulière à la myopie des enfants, car elle échappe souvent aux yeux des parents. Pourtant, une prise en charge précoce permet d’éviter des complications parfois graves une fois arrivé à l’âge adulte. Edgard Opticiens s’engage sur la prévention des troubles visuels des enfants et vous propose cet article pour comprendre :

 

  • Quels sont les facteurs favorisant l’évolution de la myopie chez l’enfant
  • Comment détecter la myopie de votre enfant et pourquoi il faut y être attentif
  • Quels sont les moyens mis en place pour lutter contre la myopie chez votre enfant

 

 

Quel facteurs favorisent la myopie chez l’enfant ?

 

Il y a deux facteurs notables favorisant l’évolution de la myopie chez l’enfant.

 

D’abord, des prédispositions génétiques : un enfant dont les deux parents sont myopes a 5 fois plus de risques de le devenir un jour, comparé à un enfant dont aucun parent n’est myope.

Le deuxième facteur est le mode de vie : bien plus connecté que dans les générations précédentes ! Du fait de l’expansion des écrans dans notre quotidien (ordinateurs, tablettes, téléphones…), les enfants y sont naturellement plus exposés et sollicitent davantage leur vision de près que leur vision de loin. Par conséquent, l’œil grandit pour s’accoutumer à cette distance.

 

De plus, des études montrent que la myopie serait accélérée par le manque d’exposition à la lumière naturelle, alors n’hésitez pas à privilégier les activités extérieures autant que possible !

 

 

Comment détecter la myopie de votre enfant ?

 

En tant que parents, vous devez être attentifs à plusieurs signaux pour repérer la myopie chez votre enfant :

 

  • Pour voir de loin, votre enfant fronce les sourcils et plisse les yeux;
  • Votre enfant lit et écrit le nez collé à son cahier ;
  • Il a mal aux yeux et souvent mal à la tête ;
  • Il vous dit qu’il n’arrive pas à voir les objets quand ils sont loin ;
  • Votre enfant cligne excessivement des yeux et les frotte excessivement ;
  • Il se rapproche de la télé pour la regarder ;
  • En classe, votre enfant ne voit pas le tableau s’il n’est pas assis tout devant.

La myopie non détectée chez l’enfant peut nuire à sa scolarité (avec des difficultés notables de lecture et sa capacité d’attention qui est diminuée), et plus largement dans ses activités à la maison, mais aussi artistiques et sportives.

 

 

 

Accompagner son enfant dans la freination de sa myopie

Nous pouvons citer plusieurs actions, médicales et non médicales, pour freiner la myopie :

 

 

Passer plus de temps à l’extérieur

 

Favoriser les activités extérieures, à raison de deux heures minimum par jour : une plus grande exposition à la lumière naturelle retarde l’apparition de la myopie. Une petite astuce : la règle des 20-20-2 ! Après 20 minutes d’activités en vision de près, les enfants doivent regarder des objets au loin pendant au moins 20 secondes, et ils doivent être dehors par intermittence pendant au moins 2 heures par jour.

 

 

Veiller à la distance entre les yeux de votre enfant et les écrans

 

Surveiller la distance à laquelle l’enfant lit ou regarde un écran (télévision, ordinateur, tablette, téléphone) et faire en sorte qu’il s’éloigne s’il est trop proche.

 

 

Des verres pour ralentir la myopie par Essilor : le verre Stellest™

 

Essilor est le partenaire et fournisseur officiel des verres de lunettes dans votre boutique Edgard Opticiens. Pour les enfants, Essilor a développé un nouveau verre pour ralentir la myopie : Stellest™ : « Aujourd’hui, certains verres de lunettes qui corrigent la myopie de votre enfant peuvent aussi ralentir sa progressionFreiner la progression de la myopie chez l’enfant, c’est limiter le risque qu’il développe une forte myopie et d’éventuelles maladies oculaires à l’âge adulte. »

 

Edgard Opticiens s’engage à suivre l’évolution de la myopie de votre enfant, à l’en protéger grâce aux verres Stellest et à la création de notre suivi spécifique pour ce verre.

 

 

Atropine : des gouttes à mettre dans les yeux de votre enfant

 

Délivré sous ordonnance par votre ophtalmologiste, l’atropine est un collyre antispamodique permettant de ralentir l’élongation de l’œil et donc la myopie. Ces gouttes peuvent s’utiliser en supplément de lunettes avec les verres Stellest™ afin d’optimiser la freination de la myopie chez votre enfant.

 

 

Des lentilles de contact Misight de Cooper Vision et Mylo de Mark’Ennovy pour la journée

 

Pour des enfants qui ont beaucoup d’activités, il existe aussi des lentilles pour ralentir l’évolution de la myopie : les lentilles Misight de CooperVision et Mylo de Mark’Ennovy, disponibles chez Edgard Opticiens. Rapprochez-vous de votre ophtalmologiste et de votre opticien Edgard pour en savoir plus.

 

 

L’orthokératologie : des lentilles pour la nuit

 

L’Ortho-K est une lentille avec le principe particulier d’être portée la nuit et enlevée le jour. Les lentilles Ortho-K remodèlent la cornée pendant le sommeil, et évite le port d’un équipement (lunettes de vue, lentilles de contact) la journée. Particulièrement adaptée pour les jeunes de 8 à 12 ans atteints de myopie progressive, cette prescription doit obligatoirement être mise en place avec votre ophtalmologiste.

Au-delà des effets directement visibles pour la vue de votre enfant, il s’agit aussi de protéger son œil sur le long terme et de diminuer plusieurs risques :

 

  • Le risque de décollement de rétine qui peut causer des troubles de la vision pouvant aller jusqu’à la cécité.
  • Le risque de glaucome à angle-ouvert, une maladie chronique de l’œil due à des lésions du nerf optique, associé à un angle de la chambre antérieure ouvert et une pression intraoculaire élevée.
  • Le risque de maculopathie myopique, complication de la forte myopie pouvant provoquer une forte baisse de l’acuité visuelle.
  • Le risque de déficience visuelle pouvant aller jusqu’à la cécité.

 

 

Pour une myopie évolutive, il est conseillé aux enfants d’aller voir son ophtalmologiste tous les 6 mois. Si vous avez un doute ou des questions, sachez qu’Edgard Opticiens vous accompagne sur la santé visuelle de vos enfants. N’hésitez pas à nous contacter directement ou à passer en boutique !

 

On se voit quand ?

 

[1] https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/Fiche.aspx?doc=myopie-enfant-detecter-plus-vite